Search
  • Alexandra de Lightness Home

D'où vient ce besoin de remplir nos intérieurs ?

Updated: Sep 10, 2021



Est-ce que ça vous est déjà arrivé de dépenser sans compter, comme ça, sur un coup de colère ou de tristesse ? Ou une autre émotion, une déception ou un sentiment d'injustice ? Vous savez, ce moment où vous acheter n'importe quoi ou vous vous mettez à collectionner des trucs qui vous prennent seulement de la place dans vos intérieurs et qui vous ont coûter cher ! Non, ne faites pas le calcul, vous vous ferez du mal pour rien ! D'ailleurs certains font pareil avec la nourriture, soit ils font des réserves soit ils mangent de façon démesurés et incontrôlés. Mais c'est plus fort qu'eux, ils n'arrivent pas à lutter.


C'est le résultat de vouloir à tout prix combler un vide à l'intérieur de soi, que nous ne voulons pas comprendre ou qu'on ne veut pas regarder en face. Nous sommes doués pour éviter de se retrouver face à nous-même et d'avouer nos moments de faiblesses.


Moi oui, et pas qu'une fois ! Je vais vous donner quelques exemples de mes compensations et le pourquoi du comment :


- Il y a 8 ans, pour combler un sentiment de solitude et de culpabilité, j'ai fait de nombreux achats compulsifs en pensant que c'était la solution à mes problèmes.


J'avais une collection de DVD et de CD impressionnante, j'achetais tous les DVD des séries que je trouvais et tous les CD de bande original de film ! Et comme ma collection grandissait, j'ai dû acheter des meubles pour les ranger. Je ne mettais rendu compte de rien, j'étais bien entourée avec tous ces objets.


Et puis j'ai rencontré mon mari, il m'a avoué se sentir étouffé dans mon appartement ! Il m'a dit "Tu te rends compte devant chaque mur se trouvent plusieurs meubles imposants et ils sont remplis à ras bord".

Pourtant tout était bien ranger rien ne trainait. Bah oui, j'ai toujours détesté le désordre !

Mais c'est là que j'ai ouvert les yeux et que j'ai compris que ces objets ne m'apportaient rien, sauf d'essayer de combler un manque. Je venais de passer 3 ans seule avec mon petit garçon et il est vrai que ces objets me réconfortaient. Pour voir ma famille il fallait compter 1h30 aller-retour, je n'avais que mon fils et mon travail. J'avais bien des amis autour de moi mais quand on se retrouve seule chez soi et loin de sa ville natale, le sentiment de solitude est d'autant plus fort. Donc j'avoue que mes séries me tenaient bien compagnie les soirs ou les week-ends.



- Il y a moins d'un an, j'ai eu un différend avec une personne qui comptait beaucoup pour moi. La rupture de notre relation a été très douloureuse, mais cette fois ce ne sont pas les achats qui essayaient de me soulager. Cette fois, mon corps a comblé le manque en formant une carapace autour de lui, en moins d'un an, j'affiche + 17kg de plus sur la balance.


Je n'arrive toujours pas à accepter cette rupture et mon corps me le fait comprendre à sa manière. J'essaie encore de combler un manque et de me protéger, le chemin sera sans doute plus long parce que là il n'est pas question d'objets à sortir tout simplement de son intérieur mais de sortir cette blessure de mon intérieur !



Mais je l'ai compris à présent et j'accepte un peu mieux les sentiments qui se présentent à moi. Je n'achète plus pour combler ! Maintenant je dois travailler sur moi et mon bien-être ! Et est-ce que cet article ne fera pas office de thérapie pour m'aider à laisser sortir ce qui m'a rempli ?


On peut penser que le Home Organiser est juste là pour ranger votre intérieur mais ça va bien plus loin que ça !




20 views0 comments

Recent Posts

See All